Tout savoir sur le chauffage au fioul

Pour les maisons qui ne sont pas raccordées à un réseau de gaz naturel, l’une des bonnes solutions qui s’offrent à vous est de chauffer la maison avec la chaudière au fioul. Le principe de ce système est de chauffer un liquide qui circulera dans toute la maison via le réseau de radiateurs ou bien un chauffage au sol. Au fil des années, ce système s’est perfectionné, offrant un rendement de plus en plus grand. Une autre très bonne raison d’adopter la solution du chauffage au fioul est le prix du combustible. Le fioul est en effet moins onéreux que le gaz par exemple, et c’est assez simple de trouver l’offre qui nous plaît chez un fournisseur de fioul.

Le chauffage au fioul a besoin de plusieurs éléments pour fonctionner :

  • Une cuve à fioul
  •  Une chaudière
  •  Un réseau de radiateurs (ou un système de chauffage au sol) raccordé à la chaudière.

Une pompe à fioul (qui est dans la chaudière) conduit le fioul dans le brûleur. Le fioul y est pulvérisé pour que la combustion soit plus facile à réaliser. Cette combustion produit de la chaleur qui chauffe le liquide présent dans le réseau de distribution. Ce liquide arrive dans les radiateurs qui sont donc chauffés. Vous avez ainsi une augmentation de la température des pièces de votre maison. Avec ce système de chauffage au fioul traditionnel, les gaz qui sont créés lors de la combustion du carburant sont évacués alors qu’ils sont encore chauds. Il a alors été créé les chaudières à condensation. Celles-ci condensent la vapeur d’eau présente dans la fumée de combustion. On récupère l’énergie engendrée par le processus pour chauffer l’eau qui circule dans le réseau des radiateurs, puis l’eau que l’on vient de condenser est évacué dans les eaux usées. L’énergie récupérée avec la chaudière à condensation permet d’atteindre des rendements bien plus importants que pour une chaudière à fioul classique, dépassant parfois les 100%. Ce procédé est donc très économique, car il permet généralement d’économiser jusqu’à 20% de fioul.

Avantages et inconvénients du chauffage au fioul

Le chauffage au fioul est particulièrement intéressant si l’on souhaite remplacer une ancienne chaudière au fioul, car une partie des installations est déjà présente, réduisant ainsi la facture. En revanche, si vous possédez une chaudière au gaz naturel, vous allez devoir installer une cuve plus grande et donc plus couteuse. Ceci dit, il existe des aides si vous souhaiter investir dans une chaudière à condensation, notamment une TVA à 5,5%, le crédit d’impôt qui concerne la transition énergétique (30% du coût du matériel chaque année, ce qui est loin d’être négligeable), et aussi une prime énergie que vous pouvez demander. Attention toutefois, ces aides dépendent évidemment de l’installation que vous avez.
Vous pouvez utiliser un système de thermostat programmable et la domotique avec votre installation, ce qui permet d’économiser encore plus de fioul. Ce qui n’est pas à négliger lorsque l’on sait que le prix du fioul varie avec le prix du pétrole et peut donc subir des flambées de prix.