Divers,  Outils

Retirer une cheville a expansion de type Molly sans rien abimer

Aujourd’hui, il existe plusieurs outils qui permettent d’interrompre des objets qui sont légers sur les murs en plaques. C’est l’exemple de la cheville à expansion. C’est un outil qui est très résistant et très pratique. Mais il n’est pas facile de retirer cheville. On risque de porter atteinte au mur de cloison. Voyons dans cet article comment procéder pour enlever une cheville à expansion de type molly sans rien abîmer.

Utiliser un tournevis plat

Plusieurs outils aident à retirer une cheville à expansion de type Molly d’un mur sans rien abîmer. On peut par exemple utiliser un tournevis plat. Le retrait d’une cheville molly à expansion ne consiste pas forcément à l’enlever entièrement. C’est d’ailleurs difficile de l’enlever entièrement, peu importe l’outil qu’on utilisera. Il s’agit simplement d’oter les parties apparentes de la cheville. Cela parce que ce sont les parties qui sont visibles qui perturbent les travaux de rebouchage dans la maison. Il faut savoir que ces parties dissimulent généralement le trou qui a été laissé par une autre cheville. Il s’agit donc d’enlever par exemple la vis ou encore la collerette.

Ainsi, pour retirer la cheville expansion avec un tournevis, c’est très simple. Il suffit de bien suivre la procédure suivante. Premièrement, il faut chercher à enlever la vis de la cheville. Il faut maintenant identifier les différents repères de l’endroit de la pâte de fixation. Deuxièmement, il faut utiliser le tournevis plat pour enlever la collerette. Pour le faire, il faut faire preuve de levier ou de plâtre. L’enlèvement de la collerette doit s’achever par une pince. Troisièmement, il faut bousculer la cheville pour qu’elle tombe derrière la plaque de placo. À ce stade, il est clair que la cheville n’est plus visible. Elle est enfoncée à l’intérieur et l’on peut maintenant procéder au rebouchage. À la fin des travaux, il est conseillé de peinturer la partie.

Utiliser une perceuse ou un marteau

Outre le tournevis, on peut aussi utiliser un marteau ou même une perceuse de fixation pour enlever les chevilles à expansion sans rien dégrader. Il y a certaines circonstances qui refusent l’utilisation du tournevis plat et qui exigent de ce fait celle d’un marteau ou d’une perceuse. En effet, plus fort le marteau fait son effet, moins la collerette résiste. Et dans ce cas, elle cède très vite. Ainsi, vous avez la possibilité de retirer sa tête puis la pousser pour qu’elle tombe derrière la cloison.

Toutefois, il y a certaines collerettes qui, malgré l’effet du marteau ou de la perceuse, ne cèdent pas vite. Dans ce cas, on a deux choix. Le premier choix consiste à se servir de la vis en place pour faire sortir le corps métallique, et ce, à l’aide d’un marteau. Le second choix consiste à se servir d’un foret en utilisant une perceuse pour forcer la collerette à sortir.

Colorer la cheville pour la dissimuler

Après le travail de rebouchage, il faut dissimuler la cheville. Et cela est conseillé lorsqu’elle ne dépasse pas le mur placo. Pour le faire, on peut utiliser une couche de mastic acrylique qu’il faut passer sur le mur. Cela permet de rendre totalement invisibles le trou et la cheville. Mais cette option a un effet négatif sur l’œil. C’est pourquoi beaucoup de personnes préfèrent utiliser simplement leur peinture. La peinture permet de réduire les effets visuels.