Outils

Decrypter la classe energetique de votre maison

Cette évaluation de la classe énergétique d’une maison consiste à diagnostiquer le taux d’énergie consommée par la maison et comment améliorer le système afin de réduire l’usage de l’énergie, et de régulariser la facture énergétique du mois.

Comment se base cette évaluation énergétique ?

Vous avez remarqué qu’à chaque fois que vous achetiez des articles électroménagers pour la maison, vous avez les étiquettes de tableau pour le taux d’énergie du matériel. Cette étiquette est colorée de vert foncé, dont celle un peu moins éclairée est la verte simplifiée, puis de la couleur jaune, suivie du marron, de l’orange et du rouge. Si vous avez bien visionné, les barres de couleurs sont classées par catégories alphabétiques de A jusqu’à G. Cette étiquette est une bonne référence du diagnostic de la performance énergétique de la maison ou le dpe. Ce DPE doit s’établir avant que les agents du fisc passent à l’évaluation de l’impôt et que le propriétaire du logement doive payer chaque année, ou si la maison est mise en vente. Chaque barre de couleurs équivaut à des données chiffrées correspondant aux références énergétiques de l’appareil. Et une fois que l’analyse a été effectuée, la maison aura son étiquette de couleur énergétique marquée dans sa fiche d’identité.

Comment décrypter les couleurs des barres colorées sur l’étiquette énergétique ?

Chaque couleur indique une donnée chiffrée qui a été analysée par les experts. Si l’appareil est plus accentué sur la barre de couleur vert foncé pour une énergie maison de catégorie A, la consommation énergétique est moins de 250 euros par an, ce qui veut dire que cette classe maison est en mode économique.

Si la maison porte la classe énergie de catégorie B, de couleur verte, mais un peu faible, la maison consomme moins de 500 euros par an. Et elle passe à la basse consommation.

Quand la maison passe au C, elle consomme moins de 750 euros à l’année, ce qui la cadre dans la haute performance, mais elle peut par exemple passer aux travaux d’isolation pour diminuer encore le taux.

La plupart des maisons sont à la couleur jaune, c’est-à-dire dans le type D. Cette maison a dépensé moins de 1 150 euros pour la performance énergétique en un an, c’est la moyenne consommation. Et cela signifie également qu’il faut cadrer la consommation d’énergie de l’immobilier. Moderniser quelques appareils de chauffage et établir une rénovation.

Si la couleur passe au marron, c’est de type E, pour cadrer la maison dans la moyenne haute consommation. Le cadre F est de couleur orange, ce qui signifie que la maison consomme moins de 2 250 euros d’énergie annuels, et celle-ci est cadrée dans la classe énergivore. Et enfin la catégorie G, indiquée par le cadre rouge qui dispose d’un système de chauffage très énergivore avec plus de 2 250 euros de consommation par an.

Ce sont les sept couleurs qui marquent le taux de consommation énergétique d’un appareil électroménager, mais d’une maison également après le diagnostic.

Enfin, qui se charge de faire le DPE ?

Le DPE est invalide s’il n’a pas été établi par une organisation agréée par l’État. À noter que l’État ne sera pas en mesure d’octroyer des aides au réaménagement des énergies renouvelables des logements sans avoir obtenu le bilan du DPE valide.