Entretien,  Travaux

Comparaison des principaux materiaux pour un beau sol de terrasse.

Qu’il s’agisse de pierre, de bois ou de WPC, celui qui veut aménager une nouvelle terrasse n’a que l’embarras du choix en matière de revêtement de terrasse. Tous les revêtements de terrasse ont des avantages et des inconvénients en termes d’aspect, de durabilité et de prix. Outre le goût personnel, le type de construction de la terrasse détermine également le revêtement approprié. En effet, selon que la terrasse est de plain-pied ou qu’elle doit être surélevée pour former une véranda, différents types de lames et de dalles de terrasse entrent en ligne de compte. Les terrasses près de la maison doivent être assorties en termes de couleur et de conception, tandis que les places assises dans le jardin peuvent tout à fait être conçues différemment.

Revêtement de terrasse en pierre

Ce sont un grand classique, disponible dans de nombreuses couleurs et formes. Les pierres durent très longtemps, on peut les exposer sans crainte aux intempéries et ne doivent pas craindre de se détériorer, même les années humides. Il suffit de les nettoyer afin que le revêtement semble neuf, tout le temps. 

Selon le type et la qualité de la pierre, vous pouvez compter entre 50 et 80 euros par mètre carré pour la valeur du matériau.

Des pavés comme revêtement de terrasse

Il n’est pas toujours nécessaire d’utiliser des dalles de terrasse de grand format : de petits pavés peuvent tout aussi bien servir de revêtement pour une terrasse. Les pavés sont naturellement plus adaptés à la construction de formes courbes ou d’une petite terrasse ronde dans le jardin qu’aux formats rectangulaires. Les pavés en béton sont bon marché et disponibles à partir d’environ 15 euros le mètre carré, les pavés en granit ou en basalte sont nettement plus chers. Le coût du nettoyage des pavés varie toutefois en fonction du type de pierre.

Les pavés sont posés sur un lit de gravillons. Comme toujours, une bonne base est décisive pour la durabilité. Pour le jointoiement, on utilise désormais souvent des mortiers à base de résine époxy. Ils existent sous forme perméable et imperméable à l’eau. Avantage : les mauvaises herbes ne peuvent pas pousser dans les joints. Lors de l’application de ces mortiers spéciaux, il faut toutefois absolument respecter les indications du fabricant. Ils sont en outre nettement plus chers qu’un jointoiement avec des gravillons.

Revêtement de terrasse en bois

Le douglas, le mélèze, le chêne ou le robinier sont des revêtements de terrasse idéaux – durables et résistants aux champignons grâce à l’imprégnation sous pression. Néanmoins, les revêtements de terrasse en bois tendre comme le mélèze ou le douglas devraient être traités chaque année avec des huiles d’entretien – et parfois débarrassés du grisaillement au préalable. Le robinier, souvent vendu à tort comme acacia, est, avec le chêne, un bois dur local. Si l’on attache de l’importance au bilan écologique des bois pour le revêtement de la terrasse, on peut opter pour des bois locaux en toute tranquillité. Car même si l’on fait attention aux certificats correspondants pour le bois tropical, il reste un arrière-goût de se sentir coresponsable du déboisement des forêts tropicales.

Sols de terrasse en WPC

Les planches de terrasse en « Wood Plastic Composite », en abrégé WPC, sont volontiers utilisées à l’extérieur parce qu’elles ressemblent au bois tout en étant plus robustes grâce à leur teneur en plastique.

Le WPC, un mélange de bois et de plastique, ne présente pas d’échardes, est résistant et facile à entretenir. Toutefois, les lames de terrasse WPC foncées chauffent au soleil et de nombreuses marques blanchissent.

Le mélange de matière première naturelle et de plastique est plus facile à entretenir et plus résistant aux intempéries que le bois. En règle générale, les planches de terrasse WPC sont composées à 60 % de copeaux de bois et de sciure et à 40 % de plastique avec les additifs correspondants. Elles sont posées sur une ossature comme les lames de bois. Entre-temps, il existe également des systèmes à cliquer pour les sols de terrasse. La pose est ainsi facilitée.

Sols de terrasse en carreaux et dalles

Les sols de terrasse en carreaux ou en dalles forment une surface très uniforme qui se nettoie facilement. L’aspect est noble et il n’y a pas de changement de couleur. Outre les produits en céramique, il en existe également en ardoise, en ciment ou en béton. L’avantage ici est vraiment le peu d’entretien nécessaire.